Rencontres sur le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle

Présidente de l’IRRP et non-voyante, Arielle Dumas est partie accompagnée de ses petites filles et de bénévoles sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Récit de cette marche entre Le Puy-en-Velay et Conques.
Après un passage éclair à Langogne, sous la Halle où notre ami Florent organise le vide-grenier depuis plus de 16 ans, l’entrevue avec monsieur le maire, Guy Malaval, et Isabelle Cavalier de l’office du tourisme, a concrétisé l’organisation d’ une « Marche pour la Vue » le 15 Octobre, nous sommes arrivées (Arielle Dumas, ses petites filles Malvina et Séléna, Marie-Christine et Françoise) au Puy-en-Velay pour promouvoir et faire connaître la Marche nationale pourla vue. 1000 flyers ont été distribués durant le parcours. Chaque rencontre fut un plaisir. Les personnes, à l’écoute , prêtes à participer à cette action solidaire nous ont donné beaucoup d’espoir. Au petit matin, nous sommes montées à l’assaut des dizaines de marches qui menaient à la cathédrale. Après la messe, la bénédiction des pèlerins dont nous avions revêtu l’apparence et la signature des Credenciales (carnets du pèlerin), des journalistes nous interrogèrent sur le but de notre pèlerinage. Photos à l’appui, notre action prenait forme autour de notre départ. Des articles suivirent. La première épreuve pour Arielle fut le départ du Puy, Les dénivelés des étapes suivantes ainsi que la très redoutable descente sur Conques, déclenchèrent le respect et l’admiration des autres randonneurs. Les organisateurs de la « Marche pour la Vue » à Polignac (près du Puy en Velay), Irène, Marie-Claude, Jean-Claude et Alain, nous ont accompagnées pendant plusieurs kilomètres, et l’on pouvait apercevoir des T.Shirts oranges tout au long du Camino, achetés dans les gîtes où nous avons été reçues royalement. Entre les étapes, nous avons découvert le patrimoine Français (églises,musées, châteaux), dans des villages renommée : Saugues (tendre rencontre avec la « maman des pèlerins »), Aumont- Aubrac, Nasbinal, Estaing, et Conques, où se termine notre périple, entourées de pèlerins et randonneurs et encouragées par un Frère Blanc, amoureux des Cévennes. Nous espérons que cette belle aventure amènera encore plus de participants (2000 en 2016), à la « Marche Nationale pour la Vue » qui aura lieu dans toute la France et outremer les 14 et 15 octobre 2017.